Navigation – Plan du site

Présentation

Archives de sciences sociales des religions est une revue fondée sous l’égide du CNRS et créée en 1956, aujourd’hui publiée par les Éditions de l’EHESS. Les Archives se donnent pour objectif de promouvoir une perspective comparative, élargie à toutes les religions vivantes ou mortes, de favoriser une coopération de toutes les sciences sociales aux fins d’éclairer les facettes multiples du phénomène religieux et d’accueillir l’exposé des développements théoriques de la recherche. Elle publie alternativement des numéros thématiques ou de varia et des synthèses bibliographiques. Elle accueille – en français, en anglais, et en espagnol – des articles témoignant des recherches les plus avancées en ce domaine, en France et à l’étranger.  

Les numéros récents sur Cairn : http://www.cairn.info/revue-archives-de-sciences-sociales-des-religions.htm

La collection des Archives de sciences sociales des religions (1956-1999) : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/revue/assr

Le texte intégral sur Revues.org de 2000 à j – 3 ans :  http://assr.revues.org/

Dernier numéro en ligne
168 | 2015
Bulletin Bibliographique

  « Lorsque le Groupe de Sociologie des Religions se constitua en 1954, il mit au premier rang de ses tâches collectives le travail bibliographique», note François-André Isambert dans l’article «Pour une bibliographie systématique en sociologie des Religions » du premier numéro de la revue. Dès sa naissance, la revue s’est en effet attachée à rendre compte des travaux de sciences sociales sur le religieux à l’échelle mondiale. Émile Poulat (1920-2014), qui vient de disparaître, a joué un rôle essen- tiel dans ce travail de recension. Le présent Bulletin bibliographique lui rend un premier hommage.

Cette dernière livraison offre plus d’une centaine de comptes rendus portant sur des approches et des domaines comme toujours très divers, depuis les confessions instituées dans la modernité religieuse jusqu’au chamanisme primitif, depuis l’Antiquité jusqu’au plus contemporain. Les notes critiques portent sur les dimensions religieuses de la Grande Guerre, revisitées à l’occasion de sa commémoration, sur l’étude du sikhisme, sur l’histoire des missions d’évangélisation à l’époque moderne et sur l’œuvre prophétique de Jacques Ellul.

Une nouvelle rubrique apparaît avec la présentation d’une œuvre exégétique méconnue et inédite sur la vie de Jésus, travail historique du jurisconsulte François-André Isambert (1792- 1857), ancêtre homonyme de notre collègue et membre fondateur du Groupe de Sociologie des Religions. 

  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org