Navigation – Plan du site
Bulletin Bibliographique
140-6

Jacques Berchtold, Marie-Madeleine Fragonard, (éds.), La mémoire des guerres de religion. La concurrence des genres historiques (xvie-xviiie siècles)

Genève, Librairie Droz, coll. « Cahiers d’Humanisme et Renaissance » 79, 2007, 376 p.
Willem Frijhoff
p. 157-310

Texte intégral

1Issu d’un colloque organisé par l’EA 174 « Formes et idées de la Renaissance aux Lumières » (Université de Paris III), ce recueil de quinze articles interroge et explore les différents genres, formes et figures de la transmission de la mémoire des guerres de religion en France, depuis les guerres elles-mêmes jusqu’au xviiie siècle. Les contributions, assez ponctuelles et d’intérêt inégal, n’ont guère d’autre lien entre elles que la thématique générale et une documentation limitée aux auteurs français. Elles vont des pamphlets ligueurs et anti-ligueurs et des compilations pamphlétaires, en passant par les genres poétiques diffamatoires, à l’historiographie officielle et partisane (Pierre Bayle et Voltaire) ; et des récits du siège de Paris (1590) produits tout au long du xviie siècle, aux nouvelles historiques de la fin de cette période puis du xviiie siècle, voire aux ballets jésuites des années 1680 et leur présentation de l’histoire dans le contexte délicat de la Révocation. Quelques-uns des articles scrutent des thèmes particuliers, tels l’iconoclasme caennais de 1562, l’influence de la Satyre Ménippée, l’interdit de la mort sur scène, ou la mémoire du corps souffrant. Le volume est précédé de deux articles de M.-M. Fragonard. Dans le premier, qui fait figure d’introduction, elle défriche avec acuité la problématique de l’écriture mémorielle, en s’interrogeant sur les genres, en brossant une typologie des auteurs, en analysant les stratégies littéraires et historiques employées par eux pour promouvoir les différents types de mémoire envisagés (historiographie officielle, centrage sur un héros, les sélections du narratif, le roman, la fiction, etc.), et en posant le problème de la réception concurrentielle dans le temps. Le second article de M.-M. Fragonard, au titre programmatique « Une mémoire individualisée », analyse avec finesse et dans le détail le sort que le monde littéraire, historique et politique de l’époque moderne a fait aux mémoires des acteurs et témoins des guerres, jusqu’à la Révolution. Elle y a joint une chronologie des parutions de mémoires particuliers et de recueils de pièces publiés entre 1564 (Louis de Condé) et 1790 (pp. 67-85). L’ouvrage est rendu accessible par un index des noms de personnes riche et utile.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Willem Frijhoff, « Jacques Berchtold, Marie-Madeleine Fragonard, (éds.), La mémoire des guerres de religion. La concurrence des genres historiques (xvie-xviiie siècles) », Archives de sciences sociales des religions, 140 | 2007, 157-310.

Référence électronique

Willem Frijhoff, « Jacques Berchtold, Marie-Madeleine Fragonard, (éds.), La mémoire des guerres de religion. La concurrence des genres historiques (xvie-xviiie siècles) », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 140 | octobre - décembre 2007, document 140-6, mis en ligne le 29 janvier 2008, consulté le 21 septembre 2017. URL : http://assr.revues.org/9853

Haut de page

Auteur

Willem Frijhoff

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org