Navigazione – Piano del sito
Recensions

Elisabetta Patrizi, Pastoralità ed educazione. L’episcopato di Agostino Valier nella Verona post-tridentina (1565-1606). Tome I : Vita e azione pastorale ; tome II : Lettere, decreti, ordinamenti e scritti educativi

Milan, Franco Angeli, 2015, 495 & 455 p.
Michel Ostenc
p. 366
Riferimento/i:

Elisabetta Patrizi, Pastoralità ed educazione. L’episcopato di Agostino Valier nella Verona post-tridentina (1565-1606). Tome I : Vita e azione pastorale ; tome II : Lettere, decreti, ordinamenti e scritti educativi, Milan, Franco Angeli, 2015, 495 & 455 p.

Testo integrale

1Le gros ouvrage d’Elisabetta Patrizi est consacré à l’évêque Agostino Valier qui renouvela la vie religieuse du diocèse de Vérone pendant plus de 40 ans dans le cadre de la réforme tridentine de la seconde moitié du xvie siècle. Le premier volume s’attache à la formation du prêtre vénitien. Le concile de Trente fut définitivement clos en 1563 et le clerc s’initia aux décrets conciliaires pendant son séjour à Rome en se plongeant dans la « professio fidei tridentina » du pape Pie IV. Le jeune prêtre subit l’influence de Gian Matteo Giberti auquel il succéda dans la chaire épiscopale de Vérone et celle de Charles Borromée qui poursuivait la sainteté à travers ses devoirs pastoraux. (Voir Hubert Jedin, Il tipo ideale di vescovo secondo la Riforma cattolica, Brescia, 1985).

2L’action pastorale d’Agostino Valier concerna le clergé avec la formation des prêtres, le système éducatif jésuite, les nouveaux ordres religieux et la réforme des monastères féminins. Les synodes diocésains véronais insistaient sur l’importance du « Bréviaire » et du « Missel », réformés par les Constitutions et rendus obligatoires pour les prêtres par les bulles « Quod a Nobis » (1568) et « Quo primum » (1570) du pape Pie V. Admirateur de la Compagnie de Jésus, Agostino Valier voulait lui permettre d’installer dans son diocèse un collège dont les enseignements seraient complémentaires de ceux du niveau primaire. L’évêque jouissait du soutien pontifical, Grégoire XIII favorisant les études et les séminaires. Agostino Valier permit également la consolidation de l’implantation des Ursulines à Vérone.

3La discipline ecclésiastique des communautés religieuses féminines imposait une clôture que la Circa pastoralis rattachait directement à la profession de foi. La constitution de Pie V (1566) ne reconnaissait qu’une seule catégorie religieuse, celle qui prononçait des vœux solennels et vivait dans la clôture. Agostino Valier veilla à son application dans son diocèse en respectant les normes d’admission des religieuses et de gestion des biens monastiques. L’évêque de Vérone s’efforça de donner au peuple des règles de vie chrétienne et de former la noblesse au respect de son rang. Il ne considérait pas le peuple des fidèles comme un troupeau uniforme, conscient de la présence de corps différents au sein de cet organisme. Cette diversité nécessitait une action pastorale spécifique propre à chaque catégorie ; mais la « figure paternelle » était au centre de cet apostolat. Le Bref pontifical Ex debito (1567) incitait les évêques à créer des Écoles de la Doctrine chrétienne et elles se multiplièrent sur la base diocésaine et sous contrôle épiscopal. Agostino Valier les accompagna de confraternités pieuses vouées à la dévotion et à la charité, inspirées de l’exemple de Charles Borromée. En 1578, le pape Grégoire XIII chargea l’évêque de Vérone de visiter les diocèses de Dalmatie, puis ceux d’Istrie. La réussite de ces missions lui valut d’être promu visiteur apostolique des diocèses de Padoue et de Vicence.

4L’auteur évoque le rigorisme d’Agostino Valier et son profil d’inquisiteur dans l’application énergique des décrets tridentins. L’évêque de Vérone participa pendant son épiscopat aux travaux de la Congrégation de l’Index. Le concile de Trente n’interdisait pas les Écritures en langue vulgaire, tout en exigeant la référence à la « Vulgate » dans les leçons publiques, les « disputes », la prédication et les exposés doctrinaux ; mais les Index de 1559 et 1569 proscrivaient la lecture de la Bible dans les langues vernaculaires. Agostino Valier incarna la ligne intransigeante et joua un rôle important dans la censure des livres, ceux d’Érasme en particulier. Ami proche du pape Grégoire XIV qui soutint la Ligue contre Henri IV et offrit la couronne de France à Philippe II d’Espagne, Valier fit partie de la commission chargée de la révision de la « Vulgate », une tâche entreprise sous le pontificat de Pie IV et qui s’acheva sous celui de Clément VIII. Le conclave qui décida de l’élection de Paul V (Borghese) fut long et difficile. Agostino Valier figurait parmi les « papabili », mais sa candidature se heurta à l’opposition de l’Espagne qui ne pouvait accepter un Vénitien sur le trône de Pierre.

5L’étude d’Elisabetta Patrizi dépasse largement le genre biographique par sa capacité à s’immerger dans le contexte religieux, culturel et social de la Contre-Réforme tridentine. Ce travail remarquable d’érudition éclaire parfaitement le second volume consacré à un impressionnant appareil documentaire composé de lettres, de décrets et d’écrits sur l’éducation.

Inizio pagina

Per citare questo articolo

Riferimento cartaceo

Michel Ostenc, « Elisabetta Patrizi, Pastoralità ed educazione. L’episcopato di Agostino Valier nella Verona post-tridentina (1565-1606). Tome I : Vita e azione pastorale ; tome II : Lettere, decreti, ordinamenti e scritti educativi », Archives de sciences sociales des religions, 176 | 2016, 366.

Riferimento elettronico

Michel Ostenc, « Elisabetta Patrizi, Pastoralità ed educazione. L’episcopato di Agostino Valier nella Verona post-tridentina (1565-1606). Tome I : Vita e azione pastorale ; tome II : Lettere, decreti, ordinamenti e scritti educativi », Archives de sciences sociales des religions [Online], 176 | octobre-décembre 2016, Messo online il 20 luglio 2017, consultato il 24 settembre 2017. URL : http://assr.revues.org/28318

Inizio pagina

Autore

Michel Ostenc

Articoli dello stesso autore

Inizio pagina

Diritti d'autore

Archives de sciences sociales des religions

Inizio pagina
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org