Navigation – Plan du site
L’atelier des sciences sociales du religieux
Émile Poulat, postures et postérités

Avec Émile Poulat, à la découverte des arcanes de la crise moderniste (1950-1962)

Giacomo Losito
p. 41-54

Note de l’auteur

Nous nous limiterons à l’étude des textes publiés. Ce choix, imposé par les circonstances (dans l’attente que les archives Poulat, désormais déposées à Nantes et actuellement en cours d’inventaire, soient accessibles aux chercheurs), est aussi fidèle à la démarche intellectuelle de notre auteur, qui justifiait la primauté de l’imprimé sur l’inédit comme « celle de la pensée construite et de la parole publique sur l’échange privé, qui n’a pas le même statut intellectuel et social » (« Avant-propos à la 3e édition », Poulat, 1996a : XIII). Nous remercions aussi François Trémolières pour ses conseils et ses encouragements à réaliser cet article.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2020.
Consulter cet article sur Cairn

Aperçu du texte

Émile Poulat est incontestablement le grand spécialiste français de la crise moderniste. Sa thèse de 1962 est une œuvre inaugurale, un travail conduit dans l’intention de formuler une lecture explicative, et donc la plus objective possible, de l’une des crises les plus aigües et aux effets passionnels les plus durables de l’histoire du catholicisme ; c’est une œuvre qui a par la suite servi de modèle à des générations d’historiens du catholicisme contemporain, en France comme à l’étranger. Elle fut préparée sur la base d’un travail documentaire approfondi et d’une étude préalable de dossiers dont le soin sera une marque caractéristique de toute la production d’Émile Poulat, qui ne manquera pas non plus d’offrir par la suite d’autres textes de référence dans le champ des études sur la crise moderniste, notamment son édition de « Sylvain Leblanc » (Henri Bremond), Un clerc qui n’a pas trahi. Alfred Loisy d’après ses Mémoires, en 1972. Poulat a consciemment revendiqué comme un caractèr...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Giacomo Losito, « Avec Émile Poulat, à la découverte des arcanes de la crise moderniste (1950-1962) », Archives de sciences sociales des religions, 176 | 2016, 41-54.

Référence électronique

Giacomo Losito, « Avec Émile Poulat, à la découverte des arcanes de la crise moderniste (1950-1962) », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 176 | octobre-décembre 2016, mis en ligne le 01 janvier 2019, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://assr.revues.org/28277 ; DOI : 10.4000/assr.28277

Haut de page

Auteur

Giacomo Losito

Archives Maurice Blondel - Université catholique de Louvain, lositogy@libero.it

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org