Skip to navigation – Site map
Figures de l’entrepreneur religieux

Le Vénérable Jigwang, fondateur du Centre de Méditation Nŭngin

Venerable Jigwang, Nŭngin Meditation Center’s founder
El Venerable Jigwang, fundador del Centro de Meditación Nungin
Bernard Senécal
p. 181-200

Abstracts

A charismatic leader and entrepreneur of genius, Venerable Jigwang has founded the most powerful urban temple in Korea: the Nŭngin Meditation Center (Nungin Sunwon, Nŭngin Sŏnwŏn). He offers to the elites of the world an alternative kind of Buddhism, strongly inspired by the management, preaching and proselytizing techniques of Yŏŭi-do Full Gospel Church. By its urban, democratic, and interreligious nature, this form of Buddhism distances itself from the mountain and meditative tendencies of the Jogye Order’s more traditional Buddhism. Although the theme of “success” pervades his predication, Jigwang leaves to his audience the definition of its meaning. This intentional ambiguity, between secular and religious success, goes hand in hand with the competition between Jigwang’s spiritual charism and his entrepreneurial genius. This tension helps us to understand both the reasons why the Nŭngin Meditation Center has become so successful, and why that success now seems to have reached a ceiling.

Top of page

Author's notes

Cet article a été écrit avec le soutien de the Sogang University Research Grant of 2014 (201410051.01). Hormis quelques exceptions, il utilise le système de romanisation McCune-Reischauer. Je remercie Mme Kim Sŏllae 金善來, du Han’guk Sŏn munhwa yŏn’guso 韓國禪文化硏究所, dont l’aide a considérablement facilité le rassemblement et la maîtrise des informations nécessaires à sa rédaction.

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2020.
Read it

Outline

La magie des noms propres :
D’un catholique père de famille en exil à un bonze célibataire
Retour à la capitale et fondation du Centre de Méditation Nŭngin
Les inspirations religieuses à la source du succès de Jigwang
Jigwang et la théologie de la prospérité
Récupération et mise à jour de l’histoire du bouddhisme coréen
Le plafonnement de la croissance du Centre de Méditation Nŭngin

First lines

Au début des années quatre-vingt lorsqu’il a fondé à Séoul, sur la rive sud du fleuve Han, le Centre de Méditation Nŭngin (Nungin Sunwon ou Nŭngin Sŏnwŏn), le Vénérable Jigwang (né en 1950), n’avait rien en commun avec la figure d’un entrepreneur. Bien qu’il se soit alors lancé avec des moyens financiers fort limités, Jigwang est aujourd’hui à la tête de ce que d’aucuns appellent le Nŭngin Sŏnwŏn Group, l’une des plus puissantes organisations bouddhistes de la Corée du Sud. Sa réussite évoque sur bien des points autant celle d’autres bouddhismes alternatifs de l’Asie de l’Est, comme celui du Hanmaŭm Sŏnwŏn fondé à Anhyang en 1972 par la Bonzesse Taehaeng, que les success stories des nouveaux prédicateurs du protestantisme évangélique, tel que le Pasteur Cho Yonggi fondateur, en 1973, dans l’île séoulienne de Yŏŭi (Yŏŭi-do), de l’Église du Plein Évangile. En plus d’une riche gamme d’activités religieuses classiques, les filiales du « conglomérat » de Jigwang offrent des services dans...

Top of page

References

Bibliographical reference

Bernard Senécal, « Le Vénérable Jigwang, fondateur du Centre de Méditation Nŭngin », Archives de sciences sociales des religions, 175 | 2016, 181-200.

Electronic reference

Bernard Senécal, « Le Vénérable Jigwang, fondateur du Centre de Méditation Nŭngin », Archives de sciences sociales des religions [Online], 175 | juillet-septembre 2016, Online since 01 October 2018, connection on 23 November 2017. URL : http://assr.revues.org/27978 ; DOI : 10.4000/assr.27978

Top of page

About the author

Bernard Senécal

Religious Studies Department, Sogang University, senecber@sogang.ac.kr

By this author

Top of page

Copyright

© Archives de sciences sociales des religions

Top of page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org