Navigation – Plan du site
Figures de l’entrepreneur religieux

Du phalanstère au marché de niche : genèse et évolution de l’immobilier islamique indonésien

From phalanstery to niche market: genesis and evolution of Indonesian Islamic real estate
Del falansterio al mercado de nicho: génesis y evolución de la inmobiliaria islámica indonesia
Rémy Madinier
p. 111-134

Résumés

Le renouveau religieux que connaît le plus grand pays musulman du monde depuis la fin des années 1970 a vu émerger une nouvelle figure de l’entrepreneuriat local : le promoteur de lotissements islamiques. Espace de transition et de transaction avec le monde profane, lieu de réassurance spirituelle et d’exercice d’une piété démonstrative, ces enclos sont présentés par leurs promoteurs comme incitant à une vie plus conforme aux principes de l’islam. Mais au-delà de l’uniformité des plans de communication, la diversité urbanistique de ces lotissements et celle des règlements qui les régissent renvoient à la grande variété des motivations religieuses mais aussi économiques, culturelles et sociales des initiateurs de ces projets. En saisir les ressorts nécessite d’en analyser les différentes générations à la lumière d’une histoire plus longue, celle de l’habitat ségrégé et des clôtures communautaires caractéristiques de la ville indonésienne.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2020.
Consulter cet article sur Cairn

Plan

L’évolution des démarches entrepreneuriales
Les pionniers : l’Islamic Village de Tangerang
Le développement d’une niche islamique au sein du marché immobilier
L’immobilier islamique rigoriste et son échec
Une islamisation monétisée de la modernité : l’ère du marketing confessionnel
L’entrepreneur musulman, artisan d’un nouveau concordisme et fossoyeur de l’islamisme indonésien ?

Aperçu du texte

Premier pays musulman du monde avec près de 220 millions de pratiquants déclarés, l’Indonésie est, depuis plusieurs décennies, au cœur d’une zone de croissance dont elle a largement profité. Bien que fort mal répartis, les fruits de ce développement économique ont consacré l’émergence d’une classe moyenne supérieure dont l’appétence à la consommation a, à son tour, stimulé la croissance (Tanter, Youngs, 1990). C’est essentiellement au sein de cette classe moyenne qu’a pris corps, depuis la fin des années 1970, un puissant mouvement de renouveau islamique marqué par une affirmation et une extériorisation croissante des signes de piété (Hefner, 2000). À l’instar de la Malaisie voisine cette évolution a combiné revendications politiques et développement d’une économie à base confessionnelle. Cette dernière a d’abord procédé d’une extension et d’une monétisation de la dakwah (prédication), portées par des acteurs dont la principale activité et donc la légitimité (souvent récente) étaien...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Rémy Madinier, « Du phalanstère au marché de niche : genèse et évolution de l’immobilier islamique indonésien », Archives de sciences sociales des religions, 175 | 2016, 111-134.

Référence électronique

Rémy Madinier, « Du phalanstère au marché de niche : genèse et évolution de l’immobilier islamique indonésien », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 175 | juillet-septembre 2016, mis en ligne le 01 octobre 2018, consulté le 17 novembre 2017. URL : http://assr.revues.org/27930 ; DOI : 10.4000/assr.27930

Haut de page

Auteur

Rémy Madinier

Centre Asie du Sud-Est, CNRS-EHESS-INALCO, remy.madinier@gmail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org