Navigation – Plan du site
Heidegger 1920-1927

Le sens méthodologique de la lecture de saint Paul dans l’Introduction à la phénoménologie de la religion de Heidegger

The Methodological Meaning of Saint Paul’s Reading in Heidegger’s Introduction to the Phenomenology of Religion
El sentido metodológico de la lectura de San Pablo en la Introducción a la fenomenología de la religión de Heidegger
Laurent Villevieille
p. 213-240

Résumés

Pour introduire ses étudiants à la phénoménologie de la religion, le jeune Heidegger décide d’expliquer trois épîtres de saint Paul. En quoi l’explication de la parole paulinienne peut-elle assumer cette fonction introductrice ? Aux yeux de Heidegger, la parole de saint Paul est une parole de l’entre-deux : empruntant son vocabulaire à la doctrine ancienne, elle tente de dire l’expérience nouvelle. Comment atteindre l’expérience au travers d’une doctrine et, par suite, le nouveau au travers de l’ancien ? Comment la parole peut-elle rattraper son retard sur ce qu’elle nomme ? Telles sont les questions phénoménologiquement exemplaires qui se posent à celui qui tente d’expliquer la parole paulinienne, et qui, en y répondant, s’initie à la phénoménologie de la religion.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2019.
Consulter cet article sur Cairn

Plan

1. « La tentation de prélever certains concepts »
2. Doctrine ancienne et expérience nouvelle
3. Contenu dogmatique et proclamation
4. Abstraction et explicitation
5. Lecture et indication formelle

Aperçu du texte

Le cours que Heidegger prononce au semestre d’hiver 1920-1921, et qui figure en tête du tome 60 de l’Édition intégrale, est intitulé : Introduction à la phénoménologie de la religion. Après une introduction méthodologique, une bonne moitié du cours s’attache à expliquer trois épîtres de saint Paul : l’épître aux Galates, et les deux épîtres aux Thessaloniciens. D’emblée, une question très simple se pose au lecteur : en quoi l’explication de ces épîtres pauliniennes constitue-t-elle une « introduction à la phénoménologie de la religion » ? Cela revient d’abord à demander, d’une manière générale, pourquoi Heidegger introduit ses étudiants à la phénoménologie de la religion par l’explication d’un texte sacré, plutôt que, par exemple, par une analyse du concept de religion ou de l’histoire du christianisme. Cette question, nous ne la traiterons qu’indirectement, et pour ainsi dire de biais. Car le cours de Heidegger pose une autre question qui, dans une certaine mesure, sera à même d’éc...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laurent Villevieille, « Le sens méthodologique de la lecture de saint Paul dans l’Introduction à la phénoménologie de la religion de Heidegger », Archives de sciences sociales des religions, 171 | 2015, 213-240.

Référence électronique

Laurent Villevieille, « Le sens méthodologique de la lecture de saint Paul dans l’Introduction à la phénoménologie de la religion de Heidegger », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 171 | 2015, mis en ligne le 01 septembre 2018, consulté le 24 mai 2017. URL : http://assr.revues.org/27133 ; DOI : 10.4000/assr.27133

Haut de page

Auteur

Laurent Villevieille

Archives Husserl de Paris, laurentvillevieille@gmail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org