Navigation – Plan du site
Chrétiens au Proche-Orient

De l’art poétique pour politique

Le rituel funéraire des chrétiens du sud de la Syrie
Poetry as Politics. The Funerary Ritual of Christians in the South of Syria
Del arte poética como política. El ritual funerario de los cristianos del sur de Siria
Anna Poujeau
p. 139-163

Résumés

Dans le sud de la Syrie, les funérailles des chrétiens rassemblent jusqu’à plusieurs milliers de personnes issues de toutes confessions (sunnite, druze et chrétienne). Le rituel consiste principalement à énoncer collectivement, selon diverses modalités, de la poésie profane. Alors même qu’au quotidien le fractionnement confessionnel détermine une part importante du jeu social, les funérailles sont alors l’occasion du partage entre tous de la parole et des émotions. Une telle interaction entre les lignages et les communautés est rare dans le contexte syrien et mérite donc largement d’être interrogée. En effet, le savant art poétique funéraire des chrétiens du sud de la Syrie dévoile à plusieurs niveaux les capacités d’agir de ces derniers face au pouvoir ainsi que les possibilités de construction collective d’une critique de celui-ci.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2019.
Consulter cet article sur Cairn

Plan

Les funérailles : expression d’une parole profane et rituel protéiforme
Le jeu des dialectes
Paroles funéraires
Une parole genrée
Les funérailles chrétiennes : un lieu d’expression commun mais asymétrique

Aperçu du texte

En 2011, les chrétiens représentaient environ 6 % de la population syrienne. Aujourd’hui, plus de quatre ans après le début du conflit, donner des chiffres de la démographie syrienne se révèle être un exercice périlleux tant les morts, les disparitions et les mouvements de population sont importants. On compte plus de trois cent mille morts, environ trois millions de Syriens réfugiés dans la région et près de sept millions de déplacés internes. Si toutes les franges de la population sont touchées par les destructions, les déplacements, les disparitions et les massacres, leurs caractères parfois confessionnels ainsi que les menaces concrètes des groupes islamistes radicaux sur les membres des minorités religieuses ont sans doute joué sur l’augmentation de la proportion des exilés chrétiens.

Multiconfessionnelle, la population syrienne est composée d’une majorité de musulmans sunnites arabes (environ 71 % de la population), quatre groupes musulmans issus de sectes hétérodoxes – alaouit...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anna Poujeau, « De l’art poétique pour politique », Archives de sciences sociales des religions, 171 | 2015, 139-163.

Référence électronique

Anna Poujeau, « De l’art poétique pour politique », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 171 | 2015, mis en ligne le 01 septembre 2018, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://assr.revues.org/27084

Haut de page

Auteur

Anna Poujeau

Centre d’études en sciences sociales du religieux, CéSor, EHESS-CNRS, anna_poujeau@hotmail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org