Navigation – Plan du site
Varia

Diocèse 2000 comme processus de réaménagement paroissial dans le diocèse de Nice

Procédés et institutionnalisation
Diocese 2000 as a Process of Parochial Reconfiguration in the Diocese of Nice. Processes and Institutionalization
Diócesis 2000 como proceso de reordenamiento parroquial en la diócesis de Niza. Procedimientos e institucionalización
Christine Pina
p. 145-169

Résumés

En 2000, le diocèse de Nice (France) arrive au terme de son processus de réaménagement paroissial, après plus de quatre années de travail. Le territoire diocésain compte désormais 46 paroisses en lieu et place des 263 existantes précédemment. Or, au-delà du bilan chiffré et humain d’un tel redécoupage, le procédé mis en place par le diocèse pour réussir cette opération (appelé ici Diocèse 2000 et construit autour d’un « comité de pilotage ») peut constituer un bon analyseur de l’institutionnalisation en cours au sein de l’Église catholique. En évitant le recours au synode diocésain, ce réaménagement s’inscrit dans un processus alliant héritage et nouveauté. Il constitue également une opportunité pour penser (voire panser) l’Église diocésaine, en reconstituant des territoires du croire grâce à une nouvelle organisation et une nouvelle occupation de l’espace.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2019.
Consulter cet article sur Cairn

Plan

Diocèse 2000 : un processus alliant permanence de l’enjeu territorial et nouveauté du procédé mobilisé
Une réponse à un enjeu persistant
Un procédé alliant délibération et centralisation décisionnelle
Diocèse 2000, l’opportunité de penser/panser l’Église diocésaine
Un instrument communicationnel
Un traceur de l’institutionnalisation en cours

Aperçu du texte

Que devient la paroisse ? La fin des paroisses ? Balayer la paroisse ? Ces questions sont les titres d’ouvrages parus entre 1996 et 2010 qui témoignent, tout autant d’une stratégie éditoriale, d’une inquiétude que d’un constat (certes proposé sous la forme interrogative) : la paroisse tridentine, associée à la « civilisation paroissiale » (Y. Lambert, 2007 : 9), aurait fait son temps. S’il n’est guère opportun de statuer ici sur cette « disparition », associée parfois à l’observation de l’émergence d’un nouveau type de paroisses, il convient toutefois de noter que LA paroisse est généralement présentée comme une institution, si ce n’est centrale, tout le moins essentielle pour appréhender le catholicisme, en particulier en France. L’importance de la paroisse semble ne plus devoir être démontrée, tant il paraît acquis que cette structure a, depuis des siècles, constitué une particularité du catholicisme, en même temps qu’un moyen de gestion et d’aménagement des territoires. Or, depui...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christine Pina, « Diocèse 2000 comme processus de réaménagement paroissial dans le diocèse de Nice », Archives de sciences sociales des religions, 170 | 2015, 145-169.

Référence électronique

Christine Pina, « Diocèse 2000 comme processus de réaménagement paroissial dans le diocèse de Nice », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 170 | avril-juin 2015, mis en ligne le 01 juin 2018, consulté le 22 août 2017. URL : http://assr.revues.org/26902 ; DOI : 10.4000/assr.26902

Haut de page

Auteur

Christine Pina

Équipe de Recherche sur les Mutations de l’Europe et de ses Sociétés, (ERMES) EA 1198, Université de Nice-Sophia Antipolis, pina@unice.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org