Navigation – Plan du site
Dissidences. Jalons dans l’œuvre de Leszek Kołakowski (1927-2009)

Le marxisme, et après ?...

Marxism, so what?
El marxismo, ¿y después?
Benjamin Fabre
p. 61-74

Résumés

Kołakowski, dans une trajectoire souvent méconnue par les lecteurs de Chrétiens sans Église ou des dernières recherches pascaliennes, a grandi dans le monde du socialisme réel et de la « théorie marxiste » qui lui était liée comme son idéologie dominante. Comment a-t-il traversé cet univers ? Comment s’en est-il éloigné ? Quelles évolutions dans ses conceptions de la connaissance ont-elles marqué les transformations de la pensée du philosophe polonais ? Quelle conception de la religion est-elle issue de ces transformations pour un homme qui, dès le départ, vit dans le monde marxiste et catholique que ne cessa jamais d’être la Pologne ? C’est à ces questions que l’on s’efforce ici de répondre, dans le cadre d’un dossier dont l’ambition est bien de ressaisir ensemble différents visages d’un même individu.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2018.
Consulter cet article sur Cairn

Plan

Prélude métaphysique
Marxisme et catholicisme
Le problème de la connaissance
Le mythe

Aperçu du texte

Après avoir reçu une éducation chrétienne traditionnelle, Leszek Kołakowski a donné son adhésion au POUP en 1947. Il avait dix-huit ans. Il a donc vécu et traversé comme beaucoup d’hommes et de femmes l’histoire du « socialisme réel » depuis la fin de la guerre jusqu’à son effondrement à la fin du vingtième siècle.

Beaucoup sont sortis de cette histoire avec amertume, beaucoup se sont empressés de se faufiler à tout prix dans une autre mouvance qui permettait parfois de nouvelles carrières. Ces parcours ne sont pas toujours édifiants, ils ont été parfois méprisables.

Kołakowski n’a pas accusé les autres de l’avoir trompé. Il n’a pas « oublié » son ancienne vie pour une nouvelle trajectoire. Il a, au contraire, cherché avec une rigueur assez exemplaire à comprendre comment avait pu fonctionner un système qui organisait l’aliénation de la pensée, la capture de la pensée par un système idéologique. Ce sont les moments de cette démarche que nous voudrions tenter de parcourir.

Prélude métap...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Benjamin Fabre, « Le marxisme, et après ?... », Archives de sciences sociales des religions, 166 | 2014, 61-74.

Référence électronique

Benjamin Fabre, « Le marxisme, et après ?... », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 166 | Avril-Juin 2014, mis en ligne le 10 juillet 2017, consulté le 24 septembre 2017. URL : http://assr.revues.org/25921 ; DOI : 10.4000/assr.25921

Haut de page

Auteur

Benjamin Fabre

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org