Navigation – Plan du site
III. Politique et pouvoir

Bruxelles, Paris, Port-au-Prince et Québec dans les rapports envoyés au Vatican

Brussels, Paris, Port-au-Prince and Quebec in the reports sent to the Vatican
Bruselas, Paris, Port-au-Prince y Québec en los reportes enviados al Vaticano
Matteo Sanfilippo
p. 207-226

Résumés

Les encycliques et les campagnes diplomatiques et médiatiques de la fin du xixe siècle ont été une ultime tentative, pour le Vatican, de regagner un rôle international. Dans cette conjoncture, les liens parmi les catholiques du Vieux et du Nouveau Monde se sont resserrés et la diplomatie vaticane a utilisé ce rapprochement pour faire entendre ses protestations et retrouver une part de son influence. Au même moment, elle a essayé d’améliorer la récolte des renseignements dans les différents pays de la catholicité.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2018.
Consulter cet article sur Cairn

Plan

La Question romaine
La collecte de renseignements
Paris
Les archevêques écrivent à la Congrégation consistoriale
Les dossiers de la Secrétairerie d’État
Bruxelles
Les archevêques écrivent à la Congrégation consistoriale
Les dossiers de la Secrétairerie d’État et des Affaires ecclésiastiques extraordinaires
Québec
Les archevêques écrivent à la Congrégation consistoriale
Les dossiers de la Secrétairerie d’État
Port-au-Prince
Les archevêques écrivent à la Secrétairerie consistoriale
Les dossiers de la Secrétairerie d’État et des Affaires ecclésiastiques extraordinaires

Aperçu du texte

Depuis dix ans, plusieurs études ont été menées sur la réaction du Saint-Siège à la perte de ses États et à la naissance du Royaume d’Italie (F. Traniello, 2007 ; G. Sale, 2010). Les historiens ont lu les encycliques et les campagnes diplomatiques et médiatiques de la fin du xixe siècle comme une ultime tentative, pour le Vatican, de regagner un rôle international (V. Viaene, 2005). Dans cette conjoncture, les liens entre les catholiques du Vieux et du Nouveau Monde se sont resserrés (É. Lambert, 2002 ; M. Sanfilippo, 2003) et la diplomatie vaticane a profité de ce rapprochement pour faire entendre ses protestations et retrouver une part de son influence. Au même moment, elle a travaillé à améliorer la collecte de renseignements sur les différents pays de la catholicité. Une telle récolte permettait non seulement de documenter les réactions in loco aux requêtes de la papauté, mais également d’évaluer les équilibres politico-religieux locaux. Aux informations venant des diplomates du...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Matteo Sanfilippo, « Bruxelles, Paris, Port-au-Prince et Québec dans les rapports envoyés au Vatican », Archives de sciences sociales des religions, 165 | 2014, 207-226.

Référence électronique

Matteo Sanfilippo, « Bruxelles, Paris, Port-au-Prince et Québec dans les rapports envoyés au Vatican », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 165 | janvier-mars 2014, mis en ligne le 20 février 2017, consulté le 22 mai 2017. URL : http://assr.revues.org/25823 ; DOI : 10.4000/assr.25823

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org