Navigation – Plan du site

L’Expansion et la réinvention des religions afro-brésiliennes : réenchantement et décomposition

Roberto Motta
p. 113-125

Résumés

Les religions afro-brésiliennes ont connu, dans les trois dernières décennies du xxe siècle, une très forte expansion, et ont réussi à s’implanter, sous des formes souvent syncrétiques mais aussi en versions plus « africanisées », dans les villes et les régions les plus modernisées du Brésil et chez des fidèles de toutes origines ethniques. On s’interroge, dans le sillon de Roger Bastide, sur le sens sociologique de cette expansion. On signale les changements causés par la « décommunalisation », c’est-à-dire la séparation de ces religions d’avec leurs communautés ethniques originaires et leur placement, comme une espèce d’article standardisé, dans le marché des biens symboliques, ce qui entraîne l’ecclésification de ces religions et une dérive rituelle vers le kitsch et le colossal. On conclut par la constatation du caractère ambigu de cette expansion, laquelle, si elle semble mener au « réenchantement » de la société brésilienne modernisée, semble aussi se solder par la décomposition de la religion afro-brésilienne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Roberto Motta, « L’Expansion et la réinvention des religions afro-brésiliennes : réenchantement et décomposition », Archives de sciences sociales des religions, 117 | 2002, 113-125.

Référence électronique

Roberto Motta, « L’Expansion et la réinvention des religions afro-brésiliennes : réenchantement et décomposition », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 117 | janvier - mars 2002, mis en ligne le 18 novembre 2005, consulté le 26 juin 2017. URL : http://assr.revues.org/2486 ; DOI : 10.4000/assr.2486

Haut de page

Auteur

Roberto Motta

Universidade Federal de Pernambuco, Recife, Brésil

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org