Navigation – Plan du site
Informations bibliographiques
130.43

Abdallah Makrerougrass, L'extrémisme pluriel. Le cas de l'Algérie

Paris, L'Harmattan, 2001, 320 p. (coll. « Histoires et Perspectives Méditerranéennes »)
Constant Hamès
p. 113-202

Texte intégral

1Cet essai de réflexion critique part, d'une certaine façon, de l'idée « qu'il y a toujours de la naïveté (ou parti pris) à penser que le politique en contexte islamique est celui que dit le religieux ou inversement, et que l'idéal ab intra du fait coranique est préfiguré par la réalité vécue du fait islamique » (p. 6), qu'en conséquence, « le temps semble venu maintenant de soumettre les Instances du religieux et du politique au crible des questionnements des sciences de l'homme et de la société » (p. 7). Si l'on y ajoute l'appel, en vue de l'analyse des « discours et représentations, à l'anthropologie, l'ethnopsychologie et la socio-sémiologie », on n'aura guère de doute sur le modèle épistémologique de référence, représenté par les travaux de Mohamed Arkoun.

2L'essai se concentre sur l'Algérie, principalement sur « les idées politiques islamiques telles qu'elles ont influencé le cours de l'histoire contemporaine de l'Algérie ». La méthode suivie consiste dans la présentation – parfois la traduction – d'un échantillon de textes algériens, soigneusement choisis, en ordre chronologique, et commentés dans l'optique indiquée plus haut. Les textes proviennent : 1)  de l'émir Abd el-Kader ; 2)  des idées des « ulamâ » réformistes (islâh) ; 3)  du journal al-Moudjahid ; 4)  de la revue al-Asâla ; 5)  des discours et textes de l'islamiste Alî ben Hadj.

3Le cadre épistémologique de la réflexion mêle philosophie, linguistique, histoire et une certaine psychologie. On trouvera des vues pénétrantes sur des sujets variés, allant de l'exégèse coranique, comme cette interprétation étonnante mais non invraisemblable de la sourate al-kawthar, jusqu'aux confréries islamiques, à la démocratie, à la sexualité, bref, à tout ce que charrient des textes en rapport avec les pouvoirs religieux ou politiques. On regrettera à de trop nombreuses reprises des formulations incompréhensibles, par mauvais usage de la langue française et par usage abusif de l'abstraction, de l'ellipse, du condensé, etc. La transcription de l'arabe date et est accompagnée de bizarreries.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Constant Hamès, « Abdallah Makrerougrass, L'extrémisme pluriel. Le cas de l'Algérie », Archives de sciences sociales des religions, 130 | 2005, 113-202.

Référence électronique

Constant Hamès, « Abdallah Makrerougrass, L'extrémisme pluriel. Le cas de l'Algérie », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 130 | avril - juin 2005, document 130.43, mis en ligne le 17 novembre 2005, consulté le 29 mars 2017. URL : http://assr.revues.org/2425

Haut de page

Auteur

Constant Hamès

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org