Navigation – Plan du site
Bulletin bibliographique
152-79

Henri de Lubac, Jean Bastaire, Claudel et Péguy

Paris, Éditions du Cerf, 2008, 214 p.
Frédéric Gugelot
p. 9-242
Référence(s) :

Henri de Lubac, Jean Bastaire, Claudel et Péguy, Paris, Éditions du Cerf, 2008, 214 p.

Texte intégral

1Dans le titanesque travail de bénédictin de l’édition complète des œuvres du théologien Henri de Lubac (quarante-neuf ouvrages annoncés) émerge de temps en temps un livre moins ardu, plus petit, mais tout aussi élevé. Il en est ainsi de cette œuvre à deux mains, Jean Bastaire ayant terminé l’ouvrage que le décès d’Henri de Lubac laissait inachevé.

2À l’occasion de l’édition de lettres retrouvées de Péguy et Claudel, de Lubac, qui avait reconnu depuis longtemps sa dette envers ses deux écrivains catholiques, revient tant sur leur postérité que sur leur influence. Le livre prouve combien les mémoires sont disputés, combien la réception des écrivains catholiques du début du siècle n’est pas encore une évidence mais un enjeu dans les débats internes du catholicisme. Un long combat d’un siècle oppose en effet des lectures différentes de l’héritage de Péguy. Pour répondre au P.Doncœur, qui avait fait du poète un chantre de la France chrétienne, de Lubac insiste sur le mystique et n’hésite pas à lui reconnaître une position prophétique au sein de l’Église.

3La comparaison permet de dégager tout ce qui rapproche ou sépare les deux écrivains. Leurs œuvres apparaissent entrelacées, inspirées par un identique attrait pour la Bible et une commune théologie de l’incarnation. Mais que de différences entre l’orthodoxe Claudel qui crée sa sphère de liberté à l’intérieur de l’institution et celui qui en reste au porche. Les deux hommes se comprennent d’ailleurs mal, se lisent peu et la distance et l’absence de toute rencontre empêchent une proximité que leur engagement aurait pu susciter. «Péguy et Claudel ne sont pas de la même chapelle» rappelle de Lubac (p.12).

4En insistant sur cette diversité des écrivains catholiques de la première moitié du xxe siècle, l’auteur restaure leur complexité et l’actualité de leurs apports. Ce court ouvrage est une étape importante de la réappropriation de la postérité péguyste après les dérives vichystes, et il offre une autre lecture des écrivains catholiques et de leur héritage.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Frédéric Gugelot, « Henri de Lubac, Jean Bastaire, Claudel et Péguy », Archives de sciences sociales des religions, 152 | 2010, 9-242.

Référence électronique

Frédéric Gugelot, « Henri de Lubac, Jean Bastaire, Claudel et Péguy », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 152 | octobre-décembre 2010, document 152-79, mis en ligne le 12 mai 2011, consulté le 24 octobre 2017. URL : http://assr.revues.org/22541

Haut de page

Auteur

Frédéric Gugelot

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org