Navigation – Plan du site
Bulletin bibliographique
152-98

Hélène Portier, Les missionnaires catholiques en Inde au xixe siècle

Paris, L’Harmattan, coll. «Recherches asiatiques», 2009, 201 p.
Catherine Clémentin-Ojha
p. 9-242
Référence(s) :

Hélène Portier, Les missionnaires catholiques en Inde au xixe siècle, Paris, L’Harmattan, coll. «Recherches asiatiques», 2009, 201 p.

Texte intégral

1Tiré d’une maîtrise soutenue à l’université de Nantes, en 2002, cet ouvrage traite des «difficultés qu’ont rencontrées les missionnaires catholiques français à convertir les Indiens» en se fondant sur des archives missionnaires, les Annales de la Propagation de la Foi. Organe de l’Œuvre de la Propagation de la Foi, cette association destinée à encourager et à financer le travail des missions, fondée en France en 1822, les Annales rassemblent des documents émanant de plusieurs groupes de missionnaires français présents en Inde (et ailleurs): les Missions étrangères de Paris, les jésuites, les capucins, les missionnaires de Saint-François de Sales et les carmes. L’auteure a dépouillé ce vaste ensemble de témoignages sur l’entreprise missionnaire en Inde, entre 1822 et 1857, et en a tiré un florilège de citations qu’elle a organisées en douze rubriques. Celles-ci constituent autant de chapitres du livre: l’Indien et son environnement; le tempérament et le mode de vie des Indiens; une civilisation millénaire mais traditionaliste; le statut de la femme et les coutumes familiales sont, par exemple, les titres des quatre premiers chapitres. H.Portier ne s’explique pas sur la logique qui a présidé à cette organisation ni sur l’origine des savoirs sur l’Inde qui lui ont été indispensables pour entrer dans ce corpus et bâtir son approche. L’ouvrage repose presque exclusivement sur les sources missionnaires, principalement les Annales elles-mêmes, et secondairement les observations de l’Abbé Dubois et celles des jésuites dans les Lettres édifiantes et curieuses. La seule (brève) mention d’une étude extérieure au milieu missionnaire concerne le rite de crémation de la veuve hindoue (p.82). Le choix de la référence et le traitement de la question confirment la faiblesse méthodologique de l’entreprise et la méconnaissance de la bibliographie indianiste. Restent donc les citations des Annales. Elles sont présentées dans un style clair et on les lit avec curiosité. On se dit que dûment étudiées dans leur contexte originel et confrontées et croisées à d’autres sources, comme le veut la bonne méthode historique, elles constitueraient pour l’historien des missions un riche témoignage tant sur les différents milieux indiens au sein desquels les missionnaires français du xixe siècle ont vécu que sur la personnalité et les aspirations de ces derniers.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Catherine Clémentin-Ojha, « Hélène Portier, Les missionnaires catholiques en Inde au xixe siècle », Archives de sciences sociales des religions, 152 | 2010, 9-242.

Référence électronique

Catherine Clémentin-Ojha, « Hélène Portier, Les missionnaires catholiques en Inde au xixe siècle », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 152 | octobre-décembre 2010, document 152-98, mis en ligne le 06 mai 2011, consulté le 24 octobre 2017. URL : http://assr.revues.org/22510

Haut de page

Auteur

Catherine Clémentin-Ojha

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org