Navigation – Plan du site
Bulletin bibliographique
Informations bibliographiques

VÉRICOURT (Virginie de), Rituels et croyances chamaniques dans les Andes boliviennes. Les semences de la foudre

Paris, L’Harmattan, 2000, 298 p. (préface de Th. Bouysse-Cassagne) (bibliogr., illustr., carte, index) (coll. « Connaissance des hommes »)
Franck Noulin
p. 172-173
Référence(s) :

VÉRICOURT (Virginie de), Rituels et croyances chamaniques dans les Andes boliviennes. Les semences de la foudre, Paris, L’Harmattan, 2000, 298 p. (préface de Th. Bouysse-Cassagne) (bibliogr., illustr., carte, index) (coll. « Connaissance des hommes »)

Texte intégral

112.108

1Cet ouvrage décrit le culte qui est rendu à Santiago (Saint-Jacques) dans la région de Potosi (Bolivie), culte qu’on peut qualifier de syncrétique, car ce saint, pourtant figure sacrale par excellence de la conquête espagnole et de la religiosité catholique, se voit incorporé à un ensemble de pratiques et de représentations chamaniques, héritées du passé précolonial du monde andin.

2Santiago est l’objet d’un pèlerinage à Bombori, lieu aride et désertique du sud bolivien, mais où souffle l’esprit. Là, l’auteur découvre que notre saint, devenu le « maître de la Foudre » (personnage central de la cosmologie andine), patronne les chamanes indiens et donc le rituel « curatif » des « cabildos ». Voici donc un excellent exemple de la manière dont une pensée « indigène », subjuguée et acculturée avec brutalité, parvient à reconstruire son propre système de représentations du monde en y intégrant des éléments exogènes, imposés par le nouvel ordre culturel. D’autre part, la description du pèlerinage à Bombori ne manquera de frapper ceux qui s’intéressent aux émotions religieuses collectives.

3Puis l’A. nous introduit dans cet univers syncrétique singulier dans lequel un saint éminent du catholicisme participe de la ritualité chamanique, et ce en manipulant l’éclair : le « coup de foudre » qui frappe les « yatiri » (chamanes) signifie leur élection et amorce leur transformation en des êtres nouveaux voués à la communication entre les niveaux surnaturel et terrestre de la réalité. L’A. note que le langage de l’élection chamanique semble avoir subi l’influence de la mystique espagnole « classique » (Thérèse, Jean....). Le rapport au saint n’est cependant pas exclusif : le yatiri recourt à des esprits auxiliaires, les « abogados » (les « avocats »), indispensables pour les opérations rituelles.

4L’ouvrage culmine dans la description du rituel du « cabildo ». Celui-ci fonctionne comme une « séance chamanique » typique, telle qu’elle peut être décrite dans d’autres aires culturelles. Le corps du yatiri devient le lieu d’une présence efficace – celle des esprits, dont la parole parvient à la communauté en utilisant comme véhicule le cœur, puis la bouche du chamane. La prise de parole par les esprits enclenche le cheminement ritualisé, voire théâtralisé, au bout duquel le consultant, plutôt que « guéri », voit sa situation « rétablie » par une réinscription dans l’ordre symbolique. Ce rétablissement montre l’efficacité de la production rituelle qui, comme le montre l’A. – et c’est là un aspect stimulant de son enquête – est aussi, voire surtout, un effort langagier pour rendre la réalité pensable, donc vivable.

5On espère avoir donné envie de lire cet ouvrage, qui n’intéressera pas seulement les spécialistes du monde andin, mais aussi tous ceux que passionne l’homme en tant qu’être rituel, porteur de langage et imaginatif.

6On y lira un formidable exemple de résistance par la force de l’esprit à une domination qui fut souvent cruelle et brutale et faillit nous priver de ces civilisations andines dont on reconnaît à présent toute la richesse.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Franck Noulin, « VÉRICOURT (Virginie de), Rituels et croyances chamaniques dans les Andes boliviennes. Les semences de la foudre », Archives de sciences sociales des religions, 112 | 2000, 172-173.

Référence électronique

Franck Noulin, « VÉRICOURT (Virginie de), Rituels et croyances chamaniques dans les Andes boliviennes. Les semences de la foudre », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 112 | octobre-décembre 2000, mis en ligne le 04 décembre 2013, consulté le 22 mai 2017. URL : http://assr.revues.org/20480

Haut de page

Auteur

Franck Noulin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org