Navigation – Plan du site
Bulletin bibliographique
Informations bibliographiques
112.68

CRAPANZANO (Vincent), LesHamadcha. Une étude d’ethnopsychiatrie marocaine

Paris, Institut d’Édition Sanofi-Synthélabo, 2000, 386 p. (trad. de l’anglais par Olivier Ralet) (bibliogr., glossaire)
Constant Hamès
p. 147
Référence(s) :

CRAPANZANO (Vincent), LesHamadcha. Une étude d’ethnopsychiatrie marocaine,Paris, Institut d’Édition Sanofi-Synthélabo, 2000, 386 p. (trad. de l’anglais par Olivier Ralet) (bibliogr., glossaire)

Texte intégral

1La traduction française de ce travail américain sur un terrain « ethnographique » au Maroc, dans les années 1967-1968, n’est probablement pas due à la consécration d’un classique du genre mais bien plus, à notre avis, au renouveau de l’actualité religieuse musulmane et, particulièrement au Maroc, au succès récent de certaines formes de rituels de confréries islamiques qui se « mondialisent ». V.C. a eu le mérite, quelques années après Gellner, c’est-à-dire à une époque de laïcisation et de silence religieux, de mener une enquête sur une confrérie islamique, les Hamadcha, qui pouvait passer, comme toutes les autres manifestations du religieux islamique, pour marginale, voire menacée d’extinction : un véritable « objet » ethnographique ! Aujourd’hui, l’auteur explique dans une très courte préface, que les temps ont changé et ont œuvré en faveur du succès des démonstrations rituelles corporelles et musicales des Hamadcha : « Je me suis souvenu de la manière dont les officiels du gouvernement m’avaient dit, en 1967, que je perdais mon temps à étudier un ordre religieux qui était en train de disparaître. Aujourd’hui le gouvernement - sans doute ces mêmes officiels qui m’avaient découragé - les honoraient... » (p. 14).

2L’aspect le plus actuel probablement de la confrérie des Hamadcha réside dans leur fonction de recours thérapeutique, qui semble bien être, sur la planète mondialisée, la chose la plus recherchée dans les religions et les magies anciennes et nouvelles. Or c’est justement cette caractéristique thérapeutique attachée au groupe Hamadcha de Meknès et des environs que V.C. a mise en vedette dans son travail. Il reconnaît lui-même (toujours p. 14) que la tendance à en faire une lecture psychanalytique correspondait bien plus à un « reflet de l’époque » qu’à une interprétation scientifique « universelle ». Incontestablement, à trente années de distance, on gardera de ce travail, à l’instar de celui de Brunel de 1925 sur les Ais-saoua, la remarquable qualité de l’observation et de la description de terrain, à propos de l’organisation sociale, des légendes et surtout des rituels confrériques eux-mêmes, censés guérir. La question des jinn, par exemple, « tarte à la crème » de l’anthropologie musulmane actuelle, y est remarquablement analysée.

3Le traducteur, qui a parsemé la traduction de notes tout à fait bienvenues, a adapté une translittération de l’arabe (déjà translittéré par un Américain !) que l’on qualifiera de variée, avec de petites inexactitudes (la lettre jim ne se prononce pas j en Égypte mais g ; on ne peut pas écrire l-cAyn Kabîr mais l-cAyn al-Kabîr ; absence totale des voyelles longues etc.). Mais il faut bien avouer que dans ce domaine, à force de vouloir simplifier ou d’adapter pour un mythique « grand public », tout le monde finit par y perdre son latin ! Glossaire, bibliographie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Constant Hamès, « CRAPANZANO (Vincent), LesHamadcha. Une étude d’ethnopsychiatrie marocaine », Archives de sciences sociales des religions, 112 | 2000, 147.

Référence électronique

Constant Hamès, « CRAPANZANO (Vincent), LesHamadcha. Une étude d’ethnopsychiatrie marocaine », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 112 | octobre-décembre 2000, document 112.68, mis en ligne le 19 août 2009, consulté le 21 juillet 2017. URL : http://assr.revues.org/20397

Haut de page

Auteur

Constant Hamès

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org