Navigation – Plan du site
Bulletin bibliographique
Informations bibliographiques
112.59

BAUBÖCK (Rainer), RUNDELL (John), eds., Blurred Boundaries: Migration, Ethnicity, Citizenship

Aldershot, Ashgate, 1998, 356 p. (coll « Public Policy and Social Welfare », European Centre Vienna)
Giovanni Semi
p. 142
Référence(s) :

BAUBÖCK (Rainer), RUNDELL (John), eds.,Blurred Boundaries: Migration, Ethnicity, Citizenship, Aldershot, Ashgate, 1998, 356 p. (coll « Public Policy and Social Welfare », European Centre Vienna)

Texte intégral

1Il s’agit, pour la plupart, de communications au colloque organisé par l’Université de Melbourne en juillet 1996. Le fil conducteur de l’ouvrage suit la question des modalités à partir desquelles « les institutions et les politiques des démocraties libérales peuvent faire face (simultanément à la) prolifération des identités et (à) l’augmentation des conflits entre minorités ethniques et majorités nationales ».

2Le livre est divisé en deux parties. La première offre une perspective comparative entre différents exemples d’intégration multiculturelle (France, Canada-Québec, Israël, Italie). Les excellents essais de R.B. et Charles Westin présentent la situation nationale des pays retenus. R.B. met en lumière les relations entre migrations internationales, situation nationale et frontières. Pour lui, la globalisation ne relève pas d’un affaiblissement des frontières de l’État-Nation mais d’un renouvellement d’importance du concept de frontière dû aux mouvements de main d’œuvre planétaires. Tout en partageant ce point de vue, C.W. insiste plutôt sur les différents rôles et conceptions du temps et de l’espace opérés par les cultures nationales de façon plus ou moins spécifique à chaque État-Nation.

3La seconde partie du livre pose la question de la citoyenneté et des droits en général. Essais analytiques et réflexions théoriques se mêlent avec équilibre. Stephen Castles met en évidence les ambiguïtés de la citoyenneté nationale dans un milieu global dans lequel la citoyenneté peut se fonder sur la nationalité. Anna Elisabetta Galeotti – qui adhère au paradigme libéral élaboré par John Rawls dans sa « theory of distributive justice » – estime essentiel de réviser les théories libérales classiques. Celles-ci posaient le problème de la légitimité publique (ou de l’illégitimité) des instances individuelles. À souligner, sa conception de la tolérance comme pratique « de démonstration publique qui traite à égalité les différences et leurs identités correspondantes ainsi que les pratiques, les traits et les identités majoritaires ».

4Il est frappant de constater la forte homogénéité du point de vue des auteurs qui se situe à l’intérieur d’une tradition de pensée libérale, au risque de faire passer ce point de vue, certes important, pour unique ou même principal. L’ensemble n’en demeure pas moins riche et stimulant.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Giovanni Semi, « BAUBÖCK (Rainer), RUNDELL (John), eds., Blurred Boundaries: Migration, Ethnicity, Citizenship », Archives de sciences sociales des religions, 112 | 2000, 142.

Référence électronique

Giovanni Semi, « BAUBÖCK (Rainer), RUNDELL (John), eds., Blurred Boundaries: Migration, Ethnicity, Citizenship », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 112 | octobre-décembre 2000, document 112.59, mis en ligne le 19 août 2009, consulté le 25 juin 2017. URL : http://assr.revues.org/20381

Haut de page

Auteur

Giovanni Semi

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org