Navigation – Plan du site
Bulletin bibliographique
144-41

Nicolas Lyon-Caen, Un roman bourgeois sous Louis XIV ? Récits de vies marchandes et mobilité sociale : les itinéraires des Homassel

Limoges, Presses Universitaires de Limoges, 2008, 147 p.
Daniel-Odon Hurel
p. 163-274

Texte intégral

1Les écrits familiaux, biographies et mémoires en l’occurrence, constituent des sources qui dépassent l’histoire anecdotique d’une personne ou d’une famille. Cela est d’autant plus vrai lorsque l’édition est savamment introduite et qu’elle permet au lecteur une lecture aisée des documents. L’itinéraire de cette famille de marchands provinciaux entre Verdun, Calais, Abbeville et Paris sous le règne de Louis XIV est une illustration, à partir de deux documents distincts, d’un vécu social et religieux à la fois complexe et en pleine évolution suivant les situations et les personnes concernées. La cohabitation entre catholiques et protestants dans les années qui précèdent la révocation de l’édit de Nantes n’exclut ainsi nullement la fréquentation d’un monastère dont certaines religieuses appartiennent aussi à des réseaux marchands ou la dévotion et les pèlerinages souhaités ou effectivement réalisés à Notre Dame de Liesse. Le premier texte, l’autobiographie de Jacques Homassel, montre aussi l’interdépendance entre conflits familiaux, conflits d’intérêt et vocation forcée. En bons marchands et notables, l’engagement paroissial à travers le statut de marguillier ou le don d’une maison pour fonder une école dans telle ou telle paroisse apparaît aussi comme une pratique sociale et religieuse clairement affirmée.

2La seconde pièce publiée, la biographie de la sœur de Jacques Homassel rédigée par la fille de ce dernier, est sans doute plus riche encore dans la mesure où elle permet de saisir certains aspects de la direction spirituelle des pères de l’Oratoire, et de Jean Soanen en particulier avant sa nomination à l’évêché de Senez : nécessité de se soumettre à la volonté de Dieu par la pratique de la charité envers les pauvres, par l’instauration d’un véritable mode de vie monastique et austère réunissant deux femmes, dont l’une est « sacrifiée » pour permettre l’illusoire conversion de la seconde comme l’avoue Soanen plusieurs années après, et deux enfants pour lesquels l’apprentissage de la lecture passe exclusivement par les lectures des histoires tirées de la Bible puis par la mémorisation du psautier à partir de l’âge de huit ans. Une éducation qui n’est pas sans laisser de trace et qui conduit à reprendre contact avec le vieil évêque janséniste plusieurs années plus tard, un prélat très lucide sur son rôle de directeur spirituel.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Daniel-Odon Hurel, « Nicolas Lyon-Caen, Un roman bourgeois sous Louis XIV ? Récits de vies marchandes et mobilité sociale : les itinéraires des Homassel », Archives de sciences sociales des religions, 144 | 2008, 163-274.

Référence électronique

Daniel-Odon Hurel, « Nicolas Lyon-Caen, Un roman bourgeois sous Louis XIV ? Récits de vies marchandes et mobilité sociale : les itinéraires des Homassel », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 144 | octobre-décembre 2008, document 144-41, mis en ligne le 04 février 2009, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://assr.revues.org/19563

Haut de page

Auteur

Daniel-Odon Hurel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org