Navigation – Plan du site

The Internal Popular Discourse of Israeli Haredi Women

Kimmy Caplan
p. 77-101

Résumés

Ces vingt dernières années, un discours populaire interne s’est développé chez les femmes ultra-orthodoxes israéliennes. S’adressant exclusivement à un public féminin, les orateurs et prédicateurs – hommes ou femmes – abordent des problèmes aussi bien ‘traditionnels’ que ‘controversés’. Cet article traite de trois problèmes ‘controversés’ évoqués dans leurs discours – compréhension du sexe opposé, travail de la femme à l’extérieur et lois juives relatives à la pureté familiale – dans divers contextes sociaux, historiques et méthodologiques. De plus, nous étudions certains schémas de permanence et d’évolution à l’intérieur du discours ultra-orthodoxe, en y soulignant tout particulièrement l’émergence d’idées féministes. Les sources et matériaux populaires utilisés dans cet article nous ont permis de mettre en relief des comparaisons et influences réciproques entre les ultra-orthodoxes israéliens et américains d’aujourd’hui, problématique qui n’a pas, à ce jour, fait l’objet de recherches systématiques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Kimmy Caplan, « The Internal Popular Discourse of Israeli Haredi Women », Archives de sciences sociales des religions, 123 | 2003, 77-101.

Référence électronique

Kimmy Caplan, « The Internal Popular Discourse of Israeli Haredi Women », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 123 | juillet - septembre 2003, mis en ligne le 25 octobre 2005, consulté le 24 mars 2017. URL : http://assr.revues.org/1069 ; DOI : 10.4000/assr.1069

Haut de page

Auteur

Kimmy Caplan

Bar-Ilan University, Israel

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org