Navigation – Plan du site

« Sens objectif ». La fondation de l’interprétation du sens de l’agir social dans une théorie philosophique du sens

Jean-Marc Tétaz
p. 167-197

Résumés

La distinction entre sens subjectif et sens objectif joue un rôle central dans le dispositif conceptuel de Max Weber puisqu’il structure de l’intérieur la logique du concept de « sens ». L’article montre d’abord comment cette distinction permet à Weber de reformuler dans un cadre néo-kantien le concept de « sens » développé par Simmel en débat avec Dilthey, afin d’en faire le concept de base d’une interprétation de l’agir social dépassant l’opposition entre compréhension et explication (I). Il met ensuite en évidence le rôle méthodologique revenant au sens objectif, en particulier dans la théorie des idéaltypes (II). Il souligne enfin la dimension proprement philosophique du sens objectif en montrant qu’il s’agit là du concept-clef pour comprendre la fonction des disciplines systématiques pour les disciplines empiriques (III). C’est tout particulièrement vrai pour la tâche proprement philosophique de l’interprétation des valeurs, une tâche qui préserve la réflexion wébérienne des risques du déscisionnisme.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Marc Tétaz, « « Sens objectif ». La fondation de l’interprétation du sens de l’agir social dans une théorie philosophique du sens », Archives de sciences sociales des religions, 127 | 2004, 167-197.

Référence électronique

Jean-Marc Tétaz, « « Sens objectif ». La fondation de l’interprétation du sens de l’agir social dans une théorie philosophique du sens », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 127 | juillet - septembre 2004, mis en ligne le 25 juin 2007, consulté le 27 juin 2017. URL : http://assr.revues.org/1060 ; DOI : 10.4000/assr.1060

Haut de page

Auteur

Jean-Marc Tétaz

Faculté des Lettres – Lausanne

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org