Navigation – Plan du site
Réflexions sur les formes d'autorité religieuses Réflexions sur les formes d'autorité religieuses

Sainteté, maîtrise spirituelle et patronage : les fondements de l’autorité dans le soufisme

Rachida Chih
p. 79-98

Résumés

Cet article analyse les fondements de l’autorité dans le soufisme tels que des soufis égyptiens contemporains les ont exposés dans leurs écrits. Cette autorité repose sur l’accès à la proximité divine, la walâya, traduit en français par sainteté. Le saint (walî), vivant ou mort, est le pivot de toute réalisation spirituelle et le garant du salut dans le monde ici-bas et dans l’au-delà. Cette conception de la sainteté a jusqu’à aujourd’hui des implications spirituelles et sociales dans tout le monde musulman. Les observations faites sur les relations entre un saint vivant et ses disciples dans une région du sud de l’Égypte montrent les liens profonds entre des traditions religieuses locales et une doctrine de la sainteté élaborée par les grands penseurs mystiques de l’islam.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Rachida Chih, « Sainteté, maîtrise spirituelle et patronage : les fondements de l’autorité dans le soufisme », Archives de sciences sociales des religions, 125 | 2004, 79-98.

Référence électronique

Rachida Chih, « Sainteté, maîtrise spirituelle et patronage : les fondements de l’autorité dans le soufisme », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 125 | janvier - mars 2004, mis en ligne le 22 février 2007, consulté le 24 septembre 2017. URL : http://assr.revues.org/1034 ; DOI : 10.4000/assr.1034

Haut de page

Auteur

Rachida Chih

IREMAM – CNRS – Aix-en-Provence

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org