Navigation – Plan du site
Réflexions sur les formes d'autorité religieuses Réflexions sur les formes d'autorité religieuses

L’Autorité religieuse aux premiers siècles de l’islam

Christian Décobert
p. 23-44

Résumés

La question de l’autorité religieuse dans l’islam classique a été au centre d’une élaboration doctrinale visant à asseoir la légitimité d’un corps de spécialistes, celui des « gens du savoir ». Ces derniers étaient les transmetteurs et commentateurs d’une tradition prophétique qui imposait la conformité absolue de ce qui est (dans ce monde-ci) au dessein divin (dans l’au-delà). Dans le même temps, les gens du savoir recouvraient de leur enseignement une autre voie qui avait été ouverte dans l’islam naissant. La voie d’un islam proprement de salut, soumis à l’autorité inspirée d’un calife qui disait le vrai et le juste pour la communauté des croyants. Cet article tente de reconstituer les implications et les moments de ce débat fondateur.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christian Décobert, « L’Autorité religieuse aux premiers siècles de l’islam », Archives de sciences sociales des religions, 125 | 2004, 23-44.

Référence électronique

Christian Décobert, « L’Autorité religieuse aux premiers siècles de l’islam », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 125 | janvier - mars 2004, mis en ligne le 22 février 2007, consulté le 22 juin 2017. URL : http://assr.revues.org/1032 ; DOI : 10.4000/assr.1032

Haut de page

Auteur

Christian Décobert

Centre d’Études Interdisciplinaires des Faits Religieux, Paris – Institut Français du Proche-Orient, Damas

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org